MAIN MENU

Championnat Transfrontalier 2017-2018 Régates du 21 janvier

De la houle et du vent pour les braves

 

Comme toujours au Yacht Club d’Hendaye tout a commencé au comptoir du Club house le samedi soir. La question était la houle résiduelle, 3 à 4 mètres surtout à l’approche des Briquets c pas toujours très maniable. Patrick notre arbitre nous a calés, le BMS en cours s’arrête à 7 h dimanche matin donc il y a course ! A voir à travers les vitres du Club les feuilles des palmiers et les averses secouées par les rafales du Sud-Ouest nous adoptâmes bien vite les plats de l’auberge espagnole et les bouteilles partagées de Rioja. Autre consolation la température est douce autour de 13 degrés apportés par le vent du Sud.

Après une courte nuit, les meilleures, réouverture du CLUB HOUSE à 9H00. Dehors on ne voit pas grand-chose, tout est gris ouateux peu engageant. Du Club on a du mal à voir le paseo de la berge espagnole de la Bidassoa pourtant si proche. A 9H05, Dominique le chef des openiste de Saint Jean de Luz arrive par la porte fenêtre, question pressante : la régate a bien lieu ??, et oui le BMS est fini…

Peu à peu les chefs de bord et les équipages arrivent, les tournées de café s’enchainent et tout le monde sort de sa torpeur…La bourse aux équipiers se met en place. Nous arrivons à 7 bateaux français et 3 côté espagnol. Après le briefing de Patrick à 10H30 nous partons en brassière obligatoire. Bouées, bateau Comité, sandwichs de Geneviève tout fonctionne.

Le Vent d’Ouest de 12 à 20 Nœuds tiendra toute la régate et le temps restera doux. Nous aurons quelques entrées maritimes mais très faibles et parfois des bouffées d’air chaud bien agréables.

La bouée au vent est posée à l’Ouest non loin du port de Pêche de Hondarrabia. La ligne sera à l’Est à la sortie de la Baie à bonne distance des Jumeaux  qui sont dans l’axe de la plus forte houle. Malgré tout le Bateau Comité sera bien secoué par des poussées surprenantes à 5 mètres.

La première manche part, ligne claire, le vent est soutenu, les premiers bords sont rapides pour tous les bateaux. A La dernière bouée le plus rapide sous SPI sera le Figaro TRIBORD. Après être revenu sous génois il sera à la lutte avec le Grand surprise resté avec la voile légère. Il tiendra sa première place de quelques centimètres sur le Bout dehors. Peu après arrivent un J 70 un open 5.70 de Tribord également et un J 80. Les derniers bateaux ne seront pas loin, un croiseur espagnol abandonnera la ligne passée apparemment trop de monde malade à bord, un figaro sera le dernier à l’évidence les équipiers font leurs premiers pas en régate..

La seconde manche sera plus longue avec un double tour, les bords de près sont plus difficiles. Le vent a faibli dans l’Ouest du parcours du fait de la protection du cap Figuier. La bouée 1 est devenue « un pot au noir » et beaucoup ont perdu leur patience à chercher les risées…Heureusement quelques entrées maritimes redonnent de la pression et la régate se termine assez vite. Peu de changement en tête car comme toujours les premiers ont toujours le meilleur vent quand il revient. Le FiGARO est toujours là un J 80 a regagné du terrain. Voilà la deuxième manche de la ligue Bidassoa est finie et les participants ont bien apprécié selon les rumeurs du Club House.

 

Résultats ici

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire